Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog d'infos de la CGT FAPT 37


Les facteurs s’inquiètent pour leur avenir

Publié par loulou sur 21 Mai 2014, 20:02pm

Catégories : #Articles de presse

Les facteurs s’inquiètent pour leur avenir

Comment se présente le futur pour les factrices et facteurs de l’Essonne ? Assez mal, à en croire les derniers remous qui agitent le groupe La Poste. Que ce soit à Epinay-sur-Seine ou à Saint-Pierre-du-Perray, les employés s’inquiètent face aux changements envisagés par leur hiérarchie.

Bientôt un centre de distribution en moins ?

A Saint-Pierre-du-Perray, on se demande à quoi ressembleront les prochains mois tant le flou règne sur l’avenir du centre de distribution. Rattaché au centre de Corbeil-Essonnes jusqu’à présent, celui-ci devrait désormais être lié à l’établissement de Courcouronnes, d’après les plans de La Poste. Mais le syndicat Sud91, joint par Essonne Info, s’insurge contre un tout autre projet : la fermeture pure et simple du site, qui serait prévue pour début 2015. Si elle se concrétisait, ce serait une première dans le 91.

« On nous balance un projet sans nous en parler », réagit le syndicat, qui s’élève contre les raisons successives qui ont été données par la direction : « La première explication était que les bailleurs des locaux nous viraient. » Un argument jugé irrecevable, dans la mesure où l’entrepôt de Saint-Pierre-du-Perray est géré par une filiale de La Poste, Post’immo. Pour SUD91, la fermeture annoncée est due à l’entreprise elle-même, comme l’aurait avoué le directeur de Courcouronnes, lors d’une rencontre avec le syndicat : « Au bout de cinq minutes, il a reconnu que c’était une décision de La Poste. » Une fermeture motivée par un besoin d’économie pour le groupe. « Ça ne tient pas la route », rétorque SUD91, qui s’étonne que dans le même temps, d’anciens locaux de La Poste désormais vides soient laissés à l’abandon au lieu d’être loués ou cédés.

La Poste calme le jeu : « Rien n’est encore fait »

Côté SUD91, on se fait l’écho de l’inquiétude des salariés : « Les agents sont à plat, cassés par cette nouvelle. » On regrette de n’avoir que des « bribes d’informations », selon lesquelles les facteurs seraient éparpillés sur trois sites ailleurs dans le département (Brunoy, Corbeil et Draveil). Des pétitions sont lancées et les élus locaux sollicités pour réclamer le maintien du centre de distribution de Saint-Pierre-du-Perray.

Contactée par notre rédaction, La Poste tempère et tient à calmer les angoisses croissantes. « Rien n’est encore fait », assure la société, qui précise que « le projet ne sera pas effectif avant un an ou plus. » Aucun licenciement n’est envisagé, et la situation de chaque employé sera étudiée : « Nous en sommes au stade des discussions avec les agents, pour leur proposer des solutions. Nous nous laissons le temps de discuter, de voir les volontés de chacun, leurs projets de vie… » La Poste dit «comprendre les appréhensions » et rappelle sa volonté de « donner de meilleures conditions de travail».

« Une attaque générale sur le métier de facteur »

Le climat demeure tendu pour les postiers de l’Essonne. Le pessimisme gagne des syndicats qui craignent purement et simplement pour l’avenir de leur profession. Outre le cas de Saint-Pierre-du-Perray, d’autres situations prêtent à l’inquiétude ailleurs dans le département – et même au-delà. A Orsay, se tient un test pour « imposer » la pause méridienne aux employés. A Epinay-sur-Orge, la grève reconduite à 100% pour le 3e jour consécutif ce 21 mai 2014 (voir notre article), les discussions avec la direction étant toujours infructueuses.

SUD91 dénonce une « attaque générale sur le métier de facteur ». Le syndicat va plus loin : « L’avenir du métier est remis en cause. On connaissait les traditionnels plans sociaux ou de restructuration… Là, on passe un cap. »

http://essonneinfo.fr/91-essonne-info/59994/les-facteurs-sinquietent-avenir/

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents