Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog d'infos de la CGT FAPT 37


Lundi, un employé de l’opérateur a été retrouvé mort aux Lèches (24). Une enquête a été ouverte.

Publié par loulou sur 4 Juin 2014, 10:11am

Catégories : #souffrance au travail

Lundi, un employé de l’opérateur a été retrouvé mort aux Lèches (24). Une enquête a été ouverte.

'est sur une affaire hautement sensible que le parquet de Bergerac et les gendarmes enquêtent. Lundi, dans un chemin forestier faisant office de pare-feu, aux Lèches, en Dordogne (carte en fin d'article), le corps d'un homme sans vie a été retrouvé dans une voiture de l'opérateurtéléphonique Orange.

L'homme, âgé de 58 ans, travaillait comme technicien au centre technique Orange de Bergerac, route de Marmande. Les premières constatations montrent qu'il se serait donné la mort par arme à feu, une 22 long rifle. Autre découverte, une lettre qu'il laisserait derrière lui. Son contenu n'a pas été révélé, mais d'après nos informations, l'homme aurait pu avoir évoqué son univers professionnel.

  • "Une cellule de soutien"

C'est ici que l'enquête entre dans une zone sensible. Car, si la lettre met en cause ses conditions de travail, cela ramènerait l'opérateur téléphonique cinq ans en arrière quand, en 2008 et 2009, il avait connu dans ses rangs une vague de suicides sans précédent de 35 de ses salariés.

Ainsi, du côté de la direction du géant français des télécommunications, on préfère observer la plus grande retenue. C'est par la voie de son responsable en communication externe pour l'Aquitaine, Jean-Maurice Bentolila, que la société réagit : "Nos pensées vont en premier lieu à sa famille, ses proches et ses collègues. À ce stade, rien ne permet de déterminer les causes de ce geste. Compte tenu des circonstances brutales de ce drame, une enquête de gendarmerie est en cours. La direction a mis en place une cellule de soutien à destination de ses collègues."

  • Réunion extraordinaire

Mardi, les syndicats du site bergeracois d'Orange-France Telecom n'ont pas souhaité commenter l'événement, refusant de faire un trop rapide rapprochement avec la vague de suicides. Certains évoquent même un acte "dû à des raisons personnelles". Dans l'après-midi, une réunion téléphonique avec les élus du personnel et la direction locale a accompagné l'organisation d'un comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) extraordinaire à la direction régionale de France Telecom - une procédure classique dans le cas d'un suicide dans une entreprise.

http://www.sudouest.fr/2014/06/04/suicide-inexplique-d-un-salarie-d-orange-1574955-1733.php

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents