Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog d'infos de la CGT FAPT 37


Fin du conflit à la plate-forme courrier d'Aubin-Decazeville

Publié par loulou sur 17 Juillet 2014, 09:27am

Catégories : #Articles de presse

Fin du conflit à la plate-forme courrier d'Aubin-Decazeville

Les postiers grévistes et la direction de la Poste sont parvenus ce vendredi soir à signer un protocole d'accord de sortie de crise mettant ainsi fin à 26 jours de conflit. C'est après trois jours de médiation avec la préfecture de l'Aveyron que le mouvement des postiers du Bassin s'est achevé.

Plusieurs points ont donc fait l'objet d'âpres négociations. Ainsi, concernant les 54 minutes d'heures supplémentaires jusqu'à présent payées et dont le paiement était remis en cause par la direction, les deux parties ont convenu de s'en référer à la stricte application du Code du travail.

Par conséquent, à compter du mois de septembre, on en reviendra à l'application des horaires collectifs du travail. Les 35heures seront appliquées. Un autre point de désaccord portait sur l'intégration en CDI dans l'entreprise d'un contractuel. La direction a décidé de régulariser la situation de ce salarié contractuel. Enfin, depuis plusieurs mois, quatre postes étaient vacants sur la plateforme de distribution du Bassin avec tout un surcroît de travail pour les autres postiers, des tournées modifiées ou plus longues. Pour Laurence Cahors, déléguée CGT-FAPT, on a gagné sur ce point-là aussi. L'un de ces quatre postes vacants a été attribué durant les négociations. La direction nous a garanti qu'une seconde embauche interviendrait au mois d'août suivie d'une troisième en septembre et d'une quatrième en octobre.»

Ultime point important après un conflit social aussi long, la question des pertes financières pour les grévistes a évidemment fait l'objet de négociations. La direction a fait un geste en décidant de ne pas compter les neuf jours de négociations et d'y ajouter une dixième journée correspondant à un jour où l'ensemble du personnel avait été invité à demeurer chez lui.

Les postiers grévistes se verront donc amputer de seize jours de salaire suite à leur mouvemen long de 26 jours.

«Assurer un retour à la normale»

Vendredi soir vers 20h30, la direction de la Poste a fait passer le communiqué suivant. «Dans le cadre de la médiation débutée mardi, la direction de La Poste et l'organisation syndicale dépositaire du préavis ont signé ce vendredi soir un protocole d'accord de sortie de conflit. Les postiers grévistes reprendront donc le travail demain matin. La direction de La Poste met tout en œuvre pour assurer un retour à la normale dans la distribution du courrier de Decazeville et des communes alentours dans les meilleurs délais.»

La Dépêche du Midi

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents