Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog d'infos de la CGT FAPT 37


Les postiers des Hauts-de-Seine arrêtent leur grève

Publié par loulou sur 19 Juillet 2014, 16:13pm

Catégories : #Articles de presse

Les postiers des Hauts-de-Seine arrêtent leur grève

Un accord a été trouvé entre la direction et les 80 salariés concernés, mettant un terme au «conflit le plus long de l’histoire de La Poste».

Des postiers des Hauts-de-Seine, en grève depuis près de six mois, ont annoncé vendredi avoir conclu un accord de fin de conflit permettant la reprise du travail, la direction se félicitant que le dialogue social ait «porté ses fruits». «L’accord a été validé en Assemblée générale par les grévistes pour une reprise du travail lundi», a indiqué à l’AFP Gaël Quirante (SUD), soulignant qu’il s’agissait du «conflit le plus long de l’histoire de La Poste», de 173 jours au total.

La direction du courrier des Hauts-de-Seine s’est félicitée de son côté dans un communiqué de cettre sortie de crise, rappelant que le mouvement était resté«ultra minoritaire» avec environ 80 postiers en grève «sur les 3 000 que compte le département» dans les services du courrier. La Poste estime que les taux de grévistes ont été en moyenne de 3 à 4% depuis le début du mouvement.

Selon le responsable SUD, les grévistes ont «obtenu la satisfaction de l’essentiel des revendications». Il a cité la titularisation des contrats précaires (avec trois CDI ou promesses de CDI), le «report de 8 à 12 mois» des réorganisations dans les bureaux et des avancées en matière de conditions de travail et de rémunérations.

Le mouvement, qui selon SUD a entraîné des retards de courrier, avait débuté fin janvier à la plateforme de Rueil-Malmaison, et s’était propagé ensuite dans plusieurs autres villes des Hauts-de-Seine (La Garenne-Colombes, Bois-Colombes, Genneviliers, Courbevoie).

Dans le cadre de leur mouvement, les postiers ont plusieurs fois occupé des locaux de La Poste, dont le siège parisien ou la direction du courrier. Ils ont aussi brièvement envahi le siège du parti socialiste en mai. A la suite de ces occupations, quatre militants de SUD-PTT ont été placés en garde à vue en mai soupçonnés de «violences volontaires en réunion» envers des vigiles de La Poste. L’enquête est toujours en cours.

http://www.liberation.fr/economie/2014/07/18/les-postiers-des-hauts-de-seine-arretent-leur-greve_1066380

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents