Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog d'infos de la CGT FAPT 37


Grève des facteurs du Cher-Nord : la guerre des syndicats continue

Publié par loulou sur 26 Août 2014, 20:40pm

Catégories : #Grève à La Poste

Grève des facteurs du Cher-Nord : la guerre des syndicats continue

Dans une lettre aux grévistes, le syndicat FO critique sévèrement les syndicats CGT et Sud dans le conflit qui oppose La Poste aux facteurs en grève depuis le 16 juin.

«Soixante-quatre jours de grève pour une négociation mal conduite, soixante-quatre jours de grève pour régler des comptes avec la hiérarchie, soixante-quatre jours de grève pour politiser un conflit, soixante-quatre jours de grève sans salaire, et tout ça pour rien ! » C'est ce qu'écrit le secrétaire fédéral FO, Jean-François Guéret, dans une lettre ouverte aux grévistes d'Aubigny-sur-Nère, en date du 18 août. Le délégué syndical fustige ainsi ses collègues syndicalistes de la CGT et Sud à qui il rappelle « qu'être responsable syndical, ce n'est pas faire de la représentation théâtrale » et que ce n'est pas non plus « faire miroiter l'impossible à ses collègues ».

C'est peu dire qu'une guerre des syndicats est en marche. Une guerre qui a commencé le 29 juillet dernier quand Force ouvrière s'est retiré du préavis de grève lancé conjointement avec les syndicats CGT et Sud le 16 juin. Cette grève concernait alors des facteurs d'Aubigny-sur-Nère, d'Argent-sur-Sauldre, de La Chapelle-d'Angillon, rejoints depuis par un facteur du bureau de Vailly-sur-Sauldre, remontés contre le projet de réorganisation imposé par La Poste. Projet qui, depuis, n'a pourtant pas bougé d'un iota. « Ils ont trahi les grévistes, estime Dominique Larduinat, délégué syndical CGT. Ils sont l'allié de circonstance pour La Poste. » Selon lui, « il faut replacer tout cela dans un contexte d'élections : nous sommes à trois mois des élections professionnelles. Il faut qu'ils se différencient. »

L'auteur de la lettre ouverte rappelle effectivement que, FO, CGT et Sud avaient signé ensemble le préavis de grève, « avec des revendications qui tenaient la route ». Mais pour lui, la question de la pause méridienne, pierre d'achoppement de ce conflit, « ne se réglera pas à Aubigny. C'est en train de se négocier au niveau national, notamment sur la question de la sécurité des agents ».

Il regrette surtout la manière dont les négociations sont menées. « J'y suis allé, et j'ai vu de mes propres yeux comment se déroulaient les négociations. Vous avez des délégués qui arrivent en disant "bonjour, rien de neuf ! À demain !" Moi je suis délégué syndical à Limoges, mais j'ai vu des situations où on négociait des nuits entières. On arrivait avec une feuille blanche et on construisait petit à petit, pour sortir du conflit. » Face à ces accusations, Gilles Le Houézec, délégué syndical Sud, reste serein. « Chacun fait son travail comme il l'entend. Les salariés n'attendent pas des syndicats qu'ils se mangent le museau, mais qu'ils obtiennent des résultats », remarque-t-il. Les syndicats CGT et Sud poursuivront donc le combat des salariés en grève depuis soixante-sept jours aujourd'hui. Et FO mènera le sien, puisqu'il compte toujours « ouvrir des négociations pour aller vers un protocole de sortie de crise. »

Sabrina Vernade
sabrina.vernade@centrefrance.com

http://www.leberry.fr/cher/actualite/pays/cher-nord/2014/08/21/greve-des-facteurs-du-cher-nord-la-guerre-des-syndicats-continue_11116475.html

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents