Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog d'infos de la CGT FAPT 37


P.-O. : Martine la factrice qui roulait sur les trottoirs mutée... à pied

Publié par loulou sur 9 Octobre 2014, 13:54pm

Catégories : #Articles de presse

P.-O. : Martine la factrice qui roulait sur les trottoirs mutée... à pied

Maintes fois dénoncée à son employeur et aux gendarmes par le maire de Tresserre, la postière de 62 ans, menacée de PV pour rouler sur les trottoirs, a été sanctionnée.

Après Martine en voiture, voilà Martine moitié à pied, flanquée d'un lourd chariot à quatre roues, moitié à bicyclette jaune. Toujours sur les trottoirs donc , mais pas les mêmes. Hier matin, en effet, changement de poste. La préposée désignée depuis sept ans à la desserte de Tresserre, où elle empruntait quelques trottoirs pour déposer plus facilement le courrier - ainsi que sur une partie de Banyuls-dels-Aspres, Trouillas et Llupia -, a été relevée de ces distributions. Affectée à une nouvelle tournée, à Thuir. "Une sanction, oui ! J'ai été mutée, punie. L'argent et l'hypocrisie du maire de Tresserre et de ses acolytes ont gagné", proteste la postière.

  • Interdite de voitures par la Poste

A 62 ans, dont plus de 20 ans de carrière dans les lettres et colis, Martine, en ce premier jour de travail thuirinois, arpente les rues de la ville avec Pascal, son formateur. A pied. "Mon grand chef m'a retiré l'habilitation à conduire des véhicules motorisés de la Poste et je n'ai pas encore celle pour circuler à vélo", explique-t-elle écrasant les gouttes de transpiration qui perlent sur son front. L'employée, d'ailleurs, n'est pas convaincue d'obtenir l'autorisation d'enfourcher la bicyclette. "J'ai de l'arthrose dans toutes les articulations. Je fais des cures depuis 10 ans", peste-t-elle, préoccupée par l'inconnu de ses lendemains. Amère, également, d'avoir ainsi été pénalisée par sa direction. "En rentrant à l'agence, mardi à Saint-Génis-des-Fontaines, mon patron m'a dit qu'il voulait me voir. Il m'a entraîné dans son bureau pour m'apprendre que je passais de la tournée 15 à la 3. Sur le champ ! C'est aberrant".

En cause, encore et toujours, cette incroyable histoire de trottoirs. "Comme tous mes collègues de France, je mords les bordures pavées pour me rapprocher des boîtes aux lettres. Aucun facteur n'est réprimandé pour ça". Sauf qu'à Tresserre, Jean Amouroux, l'édile, juge le comportement insupportable. En alerte la gendarmerie du Boulou. La Poste aussi, maintes et maintes fois. "La semaine dernière, il a même convoqué mon responsable à la mairie ! Les précédentes au moins, il s'était déplacé", fustige la distributrice.

  • "C'est fini pour moi"

Malgré l'envie de se battre au nom du principe, de sa bonne foi autant que de "ses" usagers regrettés, Martine, meurtrie, compte désormais les jours, les heures. "J'ai fait une demande de départ en rupture conventionnelle. C'est fini pour moi. Je tire un trait. Je n'ai pas la force de continuer", lâche la préposée. "Victime du harcèlement d'un élu". Réponse de la Poste d'ici à deux semaines. En attendant Martine, sans descendre des trottoirs, remet sa tournée.

http://www.lindependant.fr/2014/10/09/martine-la-factrice-mutee-a-pied,1939933.php

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents