Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog d'infos de la CGT FAPT 37


Facteurs en grève : la faute à la propagande électorale

Publié par loulou sur 18 Mars 2015, 18:42pm

Catégories : #Grève à La Poste

Facteurs en grève : la faute à la propagande électorale

À l'appel de la CGT, une partie des agents du courrier (facteurs, collecteurs, manutentionnaires) de la Poste de Lot-et-Garonne a cessé le travail hier matin. Selon la direction régionale, ils étaient 9,5 % de grévistes, sur un total de 649 agents lot-et-garonnais. Cette grève a évidemment eu un impact sur la distribution des lettres et colis, surtout dans les zones d'Agen, Nérac, Aiguillon, Damazan, Clairac ou encore Puymirol. D'autres zones ont en revanche été «épargnées», à l'image de Villeneuve-sur-Lot où seulement un ou deux facteurs n'ont pas pris le travail. Selon la CGT, qui a négocié – en vain – hier après-midi avec la direction de la Poste, le conflit porte sur différents points. Citons par exemple, «la détérioration des conditions de travail» ou encore «la dégradation du service public», éléments inhérents «au manque de personnel puisque les départs ne sont pas comblés par de nouvelles embauches». Un autre point alimente le mécontentement : la distribution des plis électoraux. «Nous avons toujours eu des compensations financières pour la distribution des professions de foi des candidats, explique Sylvie Rossi, de la CGT. Or, là, plus rien, alors que ce type de compensation liée à la surcharge de travail pour les facteurs est toujours accordé dans d'autres départements, je pense par exemple à la Seine-Maritime, aux Hauts-de-Seine, aux Bouches-du-Rhône, etc. Notre proposition est simple : que toutes les heures effectuées par les agents soient payées. Nous n'avons pas obtenu satisfaction, donc le mouvement se poursuivra mercredi.»

90 % des plis déjà reçus

Du côté de la direction de la Poste, on souligne que le dialogue n'est pas rompu, et que des réunions se sont succédé vendredi, lundi et mardi. D'autres se profilent pour mettre un terme à ce mouvement social. «S'agissant des plis électoraux, précise la direction, il y avait avant une compensation dite «à l'objet». Depuis un an, nous avons changé de méthode. Mais si des distributions de propagande électorale sont réalisées lors d'heures supplémentaires, elles seront évidemment toutes payées.» L'entreprise souligne toutefois la «baisse drastique et structurelle» du courrier papier, avec une chute du trafic annuelle de 6 %. En clair, la sacoche du facteur est de moins en moins lourde, les tournées sont de moins longues, et il a donc le temps – sur ses horaires de travail standards – de distribuer la documentation électorale.

«Le dialogue se poursuit, répète-t-on à la Poste. Et nous mettrons tout en œuvre pour que ces courriers liés aux élections départementales soient tous distribués» avant le premier tour. Hier, 90 % de ces plis avaient déjà été reçus par les électeurs.

http://www.ladepeche.fr/article/2015/03/18/2069258-facteurs-en-greve-la-faute-a-la-propagande-electorale.html

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents