Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog d'infos de la CGT FAPT 37


À Saint-Étienne-du-Rouvray, la direction de La Poste répond au malaise des facteurs

Publié par loulou sur 3 Avril 2015, 09:11am

Catégories : #souffrance au travail

À Saint-Étienne-du-Rouvray, la direction de La Poste répond au malaise des facteurs

Après la pétition de 2 330 signatures recueillies auprès des usagers, où les facteurs stéphanais (ils sont seize) dénonçaient la dégradation de leurs conditions de travail (PN du 18 mars), la direction régionale s’explique par la voix de Xavier Loyez, directeur adjoint opérationnel courrier de Haute-Normandie.

Interpellée sur le malaise du personnel, la direction rassure en termes policés, mais devra convaincre sur le terrain.

Le déménagement au Madrillet est-il toujours fixé au 21 avril ?

Xavier Loyez : « La réorganisation du tri se fait sous la direction du directeur d’établissement et le transfert à la Pic (plateforme industrielle courrier) est encore à l’étude. La concertation se poursuit avec les représentants du personnel. Le regroupement se justifie par une baisse d’activité du courrier, d’environ 6 % au niveau national. Nous devons adapter et ajuster nos modèles d’organisation avec des règles. Notre modèle social à La Poste interdit tout licenciement. L’autre objectif de ce déménagement est d’être exemplaire sur le plan sociétal et de réduire les émissions de CO2. »

Les facteurs dénoncent de nombreux dysfonctionnements. Est-ce normal ces tournées non effectuées?

« Notre engagement au niveau national, c’est d’assurer un service six jours sur sept. Et il n’est pas observé de dégradation de la qualité du service. La tournée non distribuée, c’est l’exception. Nous avons juste à gérer des absences inopinées le matin et nous essayons de nous adapter. Nous nous engageons à ce qu’il n’y ait jamais de non-distribution plus de deux jours d’affilée. La souplesse dont nous avons besoin est construite avec le personnel. La satisfaction du client est notre priorité. Ceux qui ont une réclamation peuvent le faire en appelant le serveur vocal 3631. »

Le personnel voit les choses d’un autre œil.

« Nous exerçons un strict respect du code du travail. S’il y a une charge de travail supplémentaire, les heures supplémentaires peuvent être payées. Effectivement, La Poste est en pleine mutation, mais le dialogue reste une priorité dans les instances, comme les CHSCT, réunions plénières, bilatérales ou groupes de travail. Les nouvelles missions qui sont expérimentées doivent permettre de contrer la chute du courrier. Ce qui est proposé avec les services, comme le relevé de compteurs, la collecte de papiers, la livraison de médicaments, ce n’est pas dénaturer le métier du facteur qui est le contact, le service de proximité. Loin de nous de vouloir en faire des commerciaux. Tout cela n’est pas improvisé, c’est testé avec méthode et un accompagnement. Nous savons que cette période d’évolution n’est pas facile et elle s’accompagne de formation. L’objectif c’est la pérennité de l’emploi et d’assurer des services ».

PROPOS RECUEILLIS PAR SOPHIE BOGATAY

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents