Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog d'infos de la CGT FAPT 37


Fouquières-les-Lens: des usagers «embêtés» attendent leur courrier, bloqué par la grève

Publié par loulou sur 3 Avril 2015, 09:35am

Catégories : #Grève à La Poste

Fouquières-les-Lens: des usagers «embêtés» attendent leur courrier, bloqué par la grève

Une semaine de grève tout pile. Ça coince encore du côté de la distribution du courrier dans plusieurs villes du bassin minier. Alors que les négociations s’enlisent, certains usagers, en attente de plis urgents, n’hésitent pas à se rendre directement au centre de tri de Fouquières-les-Lens.

D’un geste machinal, Michel s’avance sur le perron et ouvre sa boîte aux lettres. Vide, une fois de plus. « J’ai eu un jour du courrier cette semaine, mais je soutiens les facteurs, explique le Fouquièrois, compréhensif comme beaucoup d’autres usagers croisés hier. C’est normal qu’ils défendent leur beefsteak. Ils sont pas là pour faire l’épicier ou porter les courses mais pour distribuer le courrier. En montagne, ça marche peut-être, mais ici, j’en doute… » Un peu plus loin, un petit papi qui sort ses poubelles prend même le parti du second degré : « Bah, ce qui est bien avec cette grève, c’est qu’on ne paiera peut-être pas d’impôts vu que le facteur n’aura pas distribué l’avis d’imposition ! » Imparable…

Blague à part, le mouvement des facteurs a marqué le pas ces jours-ci. Dans la cour du centre de distribution, rue de la Paix, le ballet des vélos a repris en douceur : il restait tout de même ce jeudi matin 25 % de grévistes à Fouquières (6 agents sur 24). Alain, facteur à quelques mois de la retraite, s’apprête à enfourcher son vélo pour Billy-Montigny. « C’est sûr que les gens vont être contents de nous revoir ! », glisse-t-il tandis que dans la cour du centre de tri, les usagers sont nombreux à venir s’enquérir de leur courrier. « Alors, ça reprend ? », s’inquiète une dame de Rouvroy venue récupérer une attestation Assedic. « On est déjà venus hier, reprend Micheline, qui se dit « embêtée » de ne pas voir son facteur depuis huit jours mais prend son mal en patience. « Je viens aussi pour ma fille qui fait bâtir et est en attente de tout un tas de papiers. » Aimablement, les agents du centre de tri notent les adresses, farfouillent dans les bacs ou les chariots pour voir si le colis ou la lettre sont arrivés. Toujours pas.

« Vraiment le bordel »

Patrick, un Sallauminois d’une cinquantaine d’années, est là pour son fiston qui « va passer le concours d’infirmier et attend sa convocation ». Chou blanc doublé d’un certain agacement… « La Poste de Sallaumines m’a dit de venir ici, mais je n’ai pas le numéro du recommandé, donc je dois y retourner. » Les courriers recommandés causent aussi bien du tracas à Nicolas (prénom d’emprunt), facteur remplaçant qui fait sa tournée du côté de Billy-Montigny et a, lui aussi, repris le vélo ce jeudi.« J’ai 65 recommandés à distribuer, habituellement on tourne à une vingtaine, c’est vraiment le bordel ! »

http://www.lavoixdunord.fr/region/fouquieres-les-lens-des-usagers-embetes-attendent-ia35b0n2749304

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents