Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog d'infos de la CGT FAPT 37


La Poste réduit encore ses effectifs, sans plan de départs

Publié par loulou sur 24 Avril 2015, 00:44am

Catégories : #Poste

La Poste réduit encore ses effectifs, sans plan de départs

Le groupe, qui emploie plus de 230.000 personnes, a présenté son bilan social au conseil d'administration.

Près de 5000 postes ont encore été supprimés à La Poste en 2014. Selon le bilan social, présenté ce jeudi au conseil d'administration, l'entreprise a recruté l'an passé 4525 personnes et enregistré 9289 départs, le différentiel étant de 4764 postes. C'est un peu plus qu'en 2013, où 4500 postes ont été supprimés dans le groupe, qui emploie plus de 230.000 personnes. «Nous avons recruté une personne pour deux départs, c'est un bon ratio dans un contexte comme le nôtre, assure un porte-parole de La Poste. Peu d'entreprises peuvent en dire autant.»

Année après année, les volumes de courrier chutent: en 2014, le nombre de lettres a baissé de 5,8 %. Malgré cette dégradation continue dans son cœur de métier, le groupe a vu son chiffre d'affaires progresser de 2,1 % en 2014, atteignant un record de 22,2 milliards d'euros. Et ce, grâce à la bonne santé de La Banque postale, de l'activité colis express et au développement de nouveaux services par les facteurs: visite de personnes âgées, transport de médicaments, collecte de papiers à recycler…

Coup de frein aux recrutements en 2015

Les effectifs risquent toutefois de diminuer plus brutalement l'an prochain, a prévenu il y a plusieurs semaines le PDG Philippe Wahl: le groupe mettra un coup de frein aux recrutements en 2015, après les 15.034 embauches entre 2012 et 2014.

La CGT, premier syndicat à La Poste, estime elle à 7352 les suppressions de postes en 2014 ; ce chiffre compare la situation en fin d'année, où nombreux intérimaires s'occupent des colis de Noël. Pour la CGT, «un plan urgent de recrutement ambitieux doit être décidé pour stopper cette hémorragie», qui a un impact sur la santé des postiers. De son côté, SUD, troisième syndicat de La Poste, estime à 11.459 les postes supprimés en trois ans, dénonce une «violence sociale» et «pose la question de la responsabilité de l'État tutelle sur les questions de l'emploi, de la souffrance au travail et finalement de l'avenir de La Poste».

Quelle que soit l'ampleur réelle des suppressions de postes, elle reste le fruit de départs naturels. La direction n'a pas engagé de plan de départs volontaires…

http://www.lefigaro.fr/societes/2015/04/23/20005-20150423ARTFIG00009-la-poste-reduit-encore-ses-effectifs-sans-plan-de-departs.php

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents