Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog d'infos de la CGT FAPT 37


Tel and Com à Lille : la question de l’examen des comptes sème la zizanie en cours de Plan de sauvegarde de l’emploi

Publié par loulou sur 8 Avril 2015, 12:59pm

Catégories : #telecom

Tel and Com à Lille : la question de l’examen des comptes sème la zizanie en cours de Plan de sauvegarde de l’emploi

La situation est loin de s’éclaircir chez Tel and Com, dont le Plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) est censé être signé ce mardi au siège lillois. L’enseigne de distribution de matériel de téléphonie ferme l’ensemble de son réseau de magasins en France et doit négocier un PSE pour ses 760 salariés.

La CGT (minoritaire) s’oppose à un PSE qu’elle estime « à minima », réclame toujours des indemnités supralégales pour les salariés ne pouvant être reclassés, ainsi qu’un examen des comptes de l’entreprise. Le syndicat estime que les dédommagements perçus (mais non communiqués) par Tel and Com pour la fin des accords commerciaux avec les différents opérateurs (notamment Orange dont le contrat s’achève en juin) doit permettre un financement correct du PSE.

Orange aurait ainsi versé 103 millions d’euros aux différents distributeurs concernés par des ruptures de contrats. Combien à Tel and Com ?

Étrangement, les délégués majoritaires au comité d’entreprise (CFE-CGC, CFDT et FO) n’ont pas estimé nécessaire cet examen des comptes. Une situation inhabituelle qui a entraîné la destitution la semaine dernière de la déléguée CFDT par sa propre fédération. Ce syndicat ne fait donc plus partie du tour de table des négociations du PSE. FO s’interroge de même pour son délégué au sein de Tel and Com.

La CGT ne signant pas, la CFE-CGC ne peut seule faire valider ce mardi le Plan de sauvegarde de l’emploi qui devrait alors passer aux mains de la Dirrecte (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi).

En attendant, la situation continue de se dégrader dans les magasins dont les fermetures se poursuivent. Face à la réorganisation de l’entreprise, les stocks doivent être réajustés et bon nombre de magasins se trouvent en rupture prématurée de matériel. Un préavis de grève dans l’ensemble du réseau encore en activité (une centaine de magasins sur les 250 d’origine) a été annoncé pour ce 7 avril.

http://www.lavoixdunord.fr/economie/tel-and-com-a-lille-la-question-de-l-examen-des-ia0b0n2750992

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents