Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog d'infos de la CGT FAPT 37


Orange - Bouygues Telecom : vers la publication des bans

Publié par loulou sur 4 Janvier 2016, 09:47am

Catégories : #Orange

Orange - Bouygues Telecom : vers la publication des bans

A en croire le Journal du Dimanche, Orange et Bouygues-Telecom ont bien entamé des discussions en vue d’un rapprochement. Les fiançailles ne seraient pas très éloignées, préfigurant la poursuite de la consolidation du secteur des télécoms en France et en Europe

Entre Orange et Bouygues Telecom c’est du sérieux. Mais chut ! les deux protagonistes auraient signé un accord de confidentialité à la veille de Noël, ce qui marque un premier pas vers une alliance.
Orange et Bouygues Telecom se refusent donc à tout commentaire (ni confirmation, ni démenti)… mais la source citée par le JDD affirme que l’on entrera dans le vif du sujet à la mi-janvier et qu’un accord pourrait intervenir dans les trois mois.
La reprise de TF1 – propriété de Bouygues – par Orange ne ferait pas partie du deal, alors que l’hypothèse était jusqu’alors prise au sérieux.

Quelle forme prendrait cet accord ?

Un nouvel ensemble réunirait les forces des deux opérateurs. Bouygues Télecom serait valorisé environ dix milliards d’euros et prendrait une participation de 15% dans Orange.
La participation de l’Etat dans Orange, actuellement de 23%, tomberait sous les 20% mais l’Etat resterait le premier actionnaire du nouvel ensemble.
Reste à savoir comment va réagir Bruxelles car, telle qu’imaginée, la nouvelle entité détiendrait la moitié du marché français. Beaucoup trop aux yeux des autorités de la concurrence. Orange serait obligée de céder quelques actifs… pourquoi pas revendre tout ou partie des 600 boutiques Bouygues Telecom, une fois celui-ci intégré ? Pourquoi pas à Free, replaçant le trublion des forfaits à prix cassés, Xavier Niel, au cœur du dispositif.

Ce schéma tient-il la route ?

C’est tout le débat : y-a-t-il un opérateur téléphonique de trop en France entre Orange, Bouygues Télécom, Numéricable-SFR et Free ?
L’investissement pour la modernisation des réseaux pèse lourd : sept milliards d’euros dépensés chaque année par les opérateurs. L’union des forces est certainement la bienvenue.
Quant à la guerre des prix, elle a assez duré. Elle a fortement réduit les marges des opérateurs et détruit des milliers d’emplois jusque chez les sous-traitants.
Enfin, une réussite de l’opération ne ferait que conforter le patron d’Orange, sous les feux de l’actualité dans les derniers développements de l’affaire Tapie. Stephane Richard, directeur de cabinet de Christine Lagarde à Bercy au moment du montage financier, de nouveau mis en examen en mai dernier. Le dossier est en train de refaire surface.

2016 sera l’année de la consolidation du secteur des télécoms

D’autres opérations pourraient intervenir. Même en 2017, après l’élection présidentielle. Il faudra alors suivre de très près le dossier Numéricable-SFR dont l’actionnaire, Patrick Drahi, n’a probablement pas dit son dernier mot. Un dossier qu’il faudra suivre tant sur le plan industriel que social.

http://www.franceinfo.fr/emission/tout-info-tout-eco/2015-2016/orange-bouygues-telecom-vers-la-publication-des-bans-04-01-2016-06-53

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents