Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog d'infos de la CGT FAPT 37


NANCY : LE BLUES DES POSTIERS

Publié par loulou sur 14 Février 2016, 22:08pm

Catégories : #Grève à La Poste

NANCY : LE BLUES DES POSTIERS

a Poste ferme son site du boulevard Lobau. La CGT dénonce une dégradation de la qualité du service et des conditions de travail.

Les facteurs du centre Lobau feront leurs dernières tournées samedi. La CGT qui s’est mobilisée contre la fermeture du site annonce « une détérioration des conditions de travail, du service et de l’accueil ».

« Cette fermeture se traduit par la suppression de 18 positions de travail et 16 tournées », explique Françoise Lemoine, déléguée CGT. « Du coup, les tournées restantes vont s’allonger. C’est la plus grosse réorganisation depuis la fermeture de La Poste centrale derrière la mairie. La fermeture de Lobau va entraîner une dégradation sans précédent de la qualité du service et des conditions de travail ».

Les « boîtes postales » sont transférées à Nancy Saint-Georges, 53 rue des Jardiniers. « Il n’y a pas de parking là-bas, contrairement à Lobau. Où vont se garer les professionnels ? Et d’ailleurs, le parking de Lobau, c’est ce qu’ils avaient mis en avant pour nous faire passer la pilule de la fermeture de La Poste centrale. »

Régis Crunchant remet en cause le bien-fondé de la fermeture : « Ça leur permettra de faire une juteuse opération immobilière. Je rappelle que La Poste a un chiffre d’affaires record de 22 milliards d’€ alors que les salaires des postiers ne bougent pas : 60 % touchent 1.500€ net par mois. En revanche, les cadres supérieurs qui gagnent plus de 275.000 € par mois ont eu droit à une augmentation comprise entre 6 et 17 % en 2015. Je constate que ceux qui nous demandent de faire des efforts n’en font pas. »

Ils ne contestent pas la baisse du volume de courrier mise en avant par la direction mais ils en font une interprétation différente : « La Poste anticipe ce phénomène et le favorise avec sa politique. En Suisse, le volume a augmenté ». Ils ne prévoient pas d’actions pour l’heure : « Le malaise est grandissant. La mobilisation va suivre. »

S.L.

http://www.estrepublicain.fr/edition-de-nancy-ville/2016/02/10/nancy-le-blues-des-postiers

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents