Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog d'infos de la CGT FAPT 37


Le rachat de Bouygues Telecom par Orange devrait être connu

Publié par loulou sur 30 Mars 2016, 09:38am

Catégories : #Bouygues

Le rachat de Bouygues Telecom par Orange devrait être connu

Les négociations sont pratiquement terminées, nous sommes donc peut-être à quelques heures de l’officialisation (ou non) du rachat de Bouygues Telecom par Orange. Depuis plusieurs mois, les deux groupes conversent. Vendredi soir, les fiançailles ont failli être rompues. Mais, après un week-end de Pâques studieux, les discussions avançaient bien. Pour se tendre de nouveau mardi matin.

Les négociations sont pratiquement terminées, nous sommes donc peut-être à quelques heures de l’officialisation (ou non) du rachat deBouygues Telecom par Orange. Depuis plusieurs mois, les deux groupes conversent.

Vendredi soir, les fiançailles ont failli être rompues. Mais, après un week-end de Pâques studieux, les discussions avançaient bien. Pour se tendre de nouveau mardi matin. Des conseils d’administration «non conclusifs» doivent se tenir mercredi après-midi chez Orange et Bouygues Telecom. Ils ouvriraient la porte à de nouveaux rounds de négociations, au-delà de la date du 31 mars fixée par Martin Bouygues, en se fondant sur des accords de principe.

Bouygues Telecom aurait convoqué son conseil d’administration

Depuis l’arrivée de Free dans le secteur de l’ADSL, Bouygues Telecom a été bouleversé dans ses habitudes. Pour tenter de sortir la tête de l’eau, il a essayé maintes solutions : fusion avec B&You, modifications de la grille tarifaire, clarification du catalogue… Finalement, toutes les démarches ne semblent pas porter leurs fruits. Pourtant, Bouygues Telecom a dévoilé récemment sa Bbox Miami, mais le futur est toujours aussi sombre. Si un éventuel rachat était rapidement balayé de la main par Martin Bouygues il y a quelques mois, ce n’est désormais plus le cas. En effet, un rapprochement significatif aurait eu lieu avec Orange, l’opérateur historique pourrait donc remporter la partie, mais les conséquences seraient importantes.

Une réponse définitive transmise avant le 31 mars

Contrairement au rachat de SFR par Numericable, l’ARCEP accorde une attention plus importante à cette fusion. Les consommateurs ont également quelques craintes, ils ont peur que cela ait des répercussions négatives sur les tarifs. Stéphane Richard a spécifié que cela ne serait pas au rendez-vous si toutefois les deux groupes décidaient de joindre leurs forces. La décision serait dans tous les cas imminente selon une information des Echos. Bouygues Telecom aurait convoqué son conseil d’administration pour la journée de mercredi. La fin du mois de mars pourrait donc être le signe du renouveau chez cet opérateur. Pour de nombreux experts, cette réunion aura un seul et unique objectif : celui d’annoncer officiellement l’acquisition de la société par Orange. Dans tous les cas, les deux groupes ont jusqu’au 31 mars pour décider de ce futur.

Dans son projet de reprise, l’opérateur serait soutenu par ses banquiers. « Les deux grands banques françaises qui nous suivent depuis bientôt 20 ans, nous ont dit Banco » affirme Pierre Bontemps.

Coriolis aurait aussi des visées sur des portions de l’infrastructure de réseaux fixes (ADSL) grand public de Bouygues Telecom. « Nous regardons sérieusement une tranche liée à une région comme l’Auvergne ou Bretagne. Nous mettrions alors la main sur des infrastructures fixes grand public, ce qui nous permettrait d’avoir accès à tout l’ensemble du réseau cuivre et fibre optique en France » explique Pierre Bontemps. Avec un tel rachat, l’opérateur changerait alors carrément de dimension…

L’Autorité de la Concurrence doit encore donner son avis

De ce fait, nous devrions avoir une réponse assez rapidement. Il est important de noter qu’une validation entre Bouygues Telecom et Orange ne signe pas un rachat réel. En effet, sur le sol français, il y a l’Autorité de la Concurrence et elle décide de l’avenir de chacun. Comme elle a pu le faire avec SFR et Numericable, elle devrait, dans les moindres détails observer les conclusions de cette fusion et décider si elle peut être réalisée. L’Autorité peut émettre des réserves, et même s’opposer à un tel rachat si toutefois il entraîne des problématiques ou un déséquilibre. Par la suite, il faudra se répartir les clients ainsi que les fréquences.

https://www.lesnewseco.fr/economie/rachat-de-bouygues-telecom-orange-etre-connu-13935.html

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents