Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog d'infos de la CGT FAPT 37


Le DRH d'Orange ne veut pas du référendum d'entreprise

Publié par loulou sur 10 Mai 2016, 18:44pm

Catégories : #Orange

Le DRH d'Orange ne veut pas du référendum d'entreprise

Jérôme Barré a déclaré sa volonté d'"aboutir à un accord" sur la transformation numérique du groupe "qui peut faire jurisprudence", après l'arrêt des négociations suite au rejet du texte par trois syndicats représentatifs.

Le projet d'accord sur l'accompagnement de la transformation numérique d'Orange (qui traite entre autres de la protection des données personnelles des salariés, de l'impact de la digitalisation sur l'évolution des métiers et des formations qui vont avec, l'impact du numérique sur le management) est au point mort. Trois organisations syndicales représentatives [la CGT, SUD et la CFE-CGC] ont en effet annoncé lundi 9 mai avoir exercé leur droit d'opposition. Seules la CFDT et FO ont signé le projet d'accord, satisfaits qu'un "premier cadre" soit fixé. Mais leur vote n'était pas suffisant pour faire adopter le document de 70 pages négocié depuis un an, compte-tenu de la représentativité des syndicats au sein du groupe (maison mère et filiale France): CFDT: 24,46% ; CGT: 19,80% ; CGC: 16,75% ; Sud : 16,65% ; FO : 14,12%.

Une bonne occasion de passer par le référendum d'entreprise prévu par le projet de loi travail qui devrait voir le jour plus tôt que prévu suite à la décision du gouvernement de recourir à l'article 49-3 de la Constitution? Pas du tout, à en croire Jérôme Barré, directeur exécutif en charge des Ressources Humaines et de la communication interne d'Orange, interrogé, mardi 10 mai, sur l'usage qui pourrait être fait de cette mesure au sein du groupe de télécommunications. "Chez Orange, c'est une mesure que je n'appliquerai pas, même en cas de désaccord", assure le successeur de Bruno Mettling qui avait remis au gouvernement un rapport sur le travail et le numérique. "Ma volonté est d'aboutir à un accord qui soit le plus large possible", a ajouté Jérôme Barré en marge d'un point presse consacré à l'évolution de la fonction RH. Et pour cause, le nouveau DRH du groupe qui se présente comme le premier employeur numérique français imagine bien que cet accord "fera jurisprudence". D'où l'obligation implicite -en termes de crédibilité pour l'opérateur qui accompagne la transformation numérique de milliers de clients- de trouver un accord en interne…

La direction doit recevoir les syndicats vendredi afin de "déterminer plus précisément les aspects qui les gênent dans le but d'améliorer le texte".

A en croire les premiers retours, les changements devront être notables pour aboutir à une entente. Car CGT, SUD et la CFE-CGC déplorent unanimement un "manque de garanties" en matière de "sécurisation des données personnelles des salariés", de "mesure du temps de travail" et "d'impact sur l'emploi" notamment.

La CFDT déplore la non signature de ce texte qui n'était "qu'un premier accord qui devait cadrer l'existant alors que nous devions continuer de travailler sur l'avenir".

http://www.challenges.fr/telecoms/20160510.CHA8939/le-drh-d-orange-ne-veut-pas-du-referendum-d-entreprise.html

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents