Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog d'infos de la CGT FAPT 37


Nouvelle plate-forme de bpost: "Le climat social risque de chauffer à la poste"

Publié par loulou sur 29 Juin 2016, 13:41pm

Catégories : #Etranger

Nouvelle plate-forme de bpost: "Le climat social risque de chauffer à la poste"

La poste va lancer un nouveau système de distribution de colis. N'importe quel particulier pourra y participer et livrer des colis contre rétribution. Un système proche de celui développé par la société Uber qui inquiète déjà les syndicats et le personnel de bpost.

C'est une petite révolution qui est déjà loin de faire l'unanimité. La poste va bientôt permettre à tout un chacun de livrer des colis. Sur le modèle rendu populaire dans un autre créneau par la société Uber. Cette fois, c'est bpost qui se lance dans l'aventure en lançant une plateforme de partage en ligne. Un système qui permettra, en gros, à tout le monde de transporter et de livrer des colis pour bpost contre rétribution.

Le prix du service variera en fonction de plusieurs critères: le poids, la distance, le type de contenu. Une petite commission sera reversée à bpost. Et s'il coûte un peu plus cher qu'une livraison classique, il sera en revanche plus rapide, promettent les responsables.

Bringer, c'est son nom. Un nom qui fait déjà frémir les postiers. Il est testé dès cette semaine, à Anvers. Si le concept fonctionne, il s'étendra au reste du territoire. Pour la CSC Transcom, c'est une catastrophe pour le secteur des colis. Stéphane Daussaint, responsable général du syndicat pour la section "poste", était au micro de Bel RTL: "Le sentiment qui règne, c’est l’inquiétude. Nous sommes confrontés à une concurrence totalement déloyale puisque ce sont des personnes qui vont travailler au coup par coup et non des personnes sous contrat qui assurent ce métier tous les jours."

Concurrence déloyale, dumping social. La CSC Transcom craint pour l'emploi. Le syndicat réunit ce matin en urgence afin d'élaborer une stratégie.

"Nous allons essayer d’encadrer cela. Mettre clairement les revendications sur papier pour discuter avec le patron de la poste. Si on n’a pas de garantie sur plusieurs points, le climat social risque de chauffer à la poste", ajoute Stéphane Daussaint.

De nouvelles actions sont donc à craindre dans les prochains jours ou les prochaines semaines.

http://www.rtl.be/info/belgique/societe/nouvelle-plate-forme-de-bpost-le-climat-social-risque-de-chauffer-a-la-poste--828115.aspx

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents