Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog d'infos de la CGT FAPT 37


Arrageois : quelles solutions aux problèmes de distribution du courrier ?

Publié par loulou sur 25 Juillet 2016, 09:51am

Catégories : #Articles de presse

Arrageois : quelles solutions aux problèmes de distribution du courrier ?

Jeudi, cela fera un mois tout pile que la nouvelle plate-forme de distribution de courrier, sur la zone Actiparc à Saint-Laurent-Blangy, est mise en service. Toujours pas d’amélioration notoire ressentie dans les boîtes aux lettres. Des agents du site demandent un changement de directeurs. Du côté des usagers, on commence à parler « dédommagement ».

. Au sein de la plate-forme, on réclame un changement de directeurs

Tandis que le syndicat SUD PTT 62 a prévu un piquet de grève illimitée à partir de jeudi, un courrier anonyme a été récemment adressé au directeur national de la branche courrier colis de la Poste. Il est rédigé par un certain « collectif de la plate-forme de l’Arrageois, managers, agents de production et de distribution ». Lequel réclame que les deux dirigeants de la plate-forme d’Arras, jugés responsables du chaos car aux manettes de cette réorganisation, soient « mis hors d’état de nuire et que de nouveaux dirigeants soient nommés au plus vite pour rétablir le dialogue et redonner confiance à tous les agents. »

Considérant que « le courrier contient des propos diffamatoires » et préférant « donner la priorité aux problématiques rencontrées au niveau de la plate-forme », la Poste ne souhaite pas s’exprimer sur le sujet.

2. La CUA pousse un coup de gueule

Plusieurs maires du secteur ont contacté la Communauté urbaine d’Arras afin que cette dernière se fasse porte-parole de leur mécontentement et de leurs inquiétudes. Au début du mois, Philippe Rapeneau adressait un courrier au délégué régional du groupe La Poste, transmis à la préfecture : « Cela devient impossible et insupportable (…) Je vous demande un retour à un fonctionnement optimal et ce, sans délai. »

La situation dure désormais depuis près d’un mois. Le président de la CUA reformule son exaspération en évoquant, un paquet d’exemples à l’appui, une situation désastreuse pour les habitants, « privés du service public qu’ils sont en droit d’attendre », mais aussi pour les collectivités et les entreprises. « Tout cela n’a pas un bon impact pour l’économie locale. » Par chance, tempère-t-il, « nous sommes en période estivale. »

3. Que peut faire la préfecture ?

Pas grand-chose. La préfecture « n’a pas autorité sur les services de la Poste », rappelle-t-elle. Aussitôt saisie par courrier, elle en informera alors les services concernés, à savoir la direction du groupe, ainsi que le ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique, dont dépend La Poste.

4. UFC-Que Choisir va étudier la question

« Qui va assumer les pertes financières ? Qui peut me donner les références d’un groupement d’usagers pour envisager des suites juridiques ? Les conséquences sont extrêmement lourdes », s’insurge un internaute. Il est loin d’être le seul. À l’Union fédérale des consommateurs, on va étudier la question, et notamment se pencher sur l’arrêté du 14 octobre 2015 relatif aux objectifs de qualité de la Poste définis pour les années 2015, 2016 et 2017. « S’il y a préjudice, il faut toujours le prouver », rappelle Gérard Barbier, président de l’association. Qui adressera, dans tous les cas, un courrier de mise en demeure à la Poste lui rappelant les conditions de cet arrêté.

http://www.lavoixdunord.fr/region/arrageois-quelles-solutions-aux-problemes-de-ia29b6492n3639635

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents