Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog d'infos de la CGT FAPT 37


Distribution du courrier dans l’Arrageois : toujours autant le chaos

Publié par loulou sur 6 Juillet 2016, 16:38pm

Catégories : #Articles de presse

Distribution du courrier dans l’Arrageois : toujours autant le chaos

Voilà maintenant quinze jours que la plate-forme courrier de la Poste implantée à Actiparc est en service. C’est de là que part le courrier pour l’Arrageois. Enfin plutôt… que doit partir, car les boîtes aux lettres arrageoises sont régulièrement vides. La faute à une organisation qui serait chaotique dénoncée par les syndicats.

C’est via un mail et non un courrier postal (c’est plus sûr en ce moment…) que la CGT FAPT 62 (Fédération des activités postales et de télécommunication) nous a alertés de la situation des salariés de la plate-forme courrier-colis d’Actiparc.

Bernard Wawrzyniak, secrétaire à la communication auprès du syndicat est encore choqué par ce qu’il a vu. La semaine dernière, comme d’autres syndicats, la CGT FAPT s’est rendue à Actiparc pour constater de visu les conditions de travail des salariés et les raisons de ces retards de distribution du courrier dans l’Arrageois. « Des salariés étaient en pleurs, on compte déjà pas mal d’arrêts maladie. L’organisation est totalement décousue. Il n’y a aucune logique. Des personnes qui faisaient le tri se retrouvent maintenant à distribuer le courrier sans avoir été formés. Ils ne savent même pas comment on fait signer un recommandé. Faire une tournée, ça s’apprend ! Sur la plate-forme, les changements d’adresses ne sont pas répertoriés et le courrier se perd. Comme le courrier s’amoncelle, il repart à Lesquin pour ensuite revenir à Saint-Laurent-Blangy. C’est n’importe quoi. Les bacs de courrier pour la CAF, la CARSAT, la préfecture sont remplis ! Les quotidiens sont livrés une fois par semaine. »

Même les aménagements ne trouvent pas grâce aux yeux de Bernard Wawrzyniak. « Les casiers pour mettre le courrier sont les mêmes pour un immeuble de vingt-cinq étages que pour une maison individuelle. »

Et le syndicaliste de relater les propos de cet agent de la plate-forme « qui en trente-huit ans de service n’a jamais vu ça. Il a honte, les paquets ne sont pas distribués, les gens attendent des courriers importants. Sur le terrain, les facteurs se font insulter par les usagers alors que ce n’est pas de leur faute. On avait un centre de tri à Arras qui fonctionnait très bien, avec une très bonne qualité de service. On a créé cette plate-forme d’Actiparc qui est expérimentale et dont l’organisation laisse pour l’instant à désirer. »

Pour tenter de résoudre cette situation, la CGT FAPT62 réclame des embauches, la mise en place d’un dispositif de formation et surtout une meilleure organisation de la plate-forme.

Pour l’instant, leurs doléances sont restées... lettre morte auprès de la direction.

C’est quoi cette plate-forme ?

La zone d’activité Actiparc accueille depuis le mardi 21 juin la nouvelle plate-forme de tri de la Poste, qui y a investi 3 millions d’euros.

Entre 3 et 10 000 colis et 110 000 lettres à destination de 100 000 foyers de l’Arrageois (cela va de Pas-en-Artois à Brebières soit près de deux cents communes) y sont triés chaque jour.

Environ 85% du courrier arrive sur le site via le centre de Lesquin qui réceptionne le courrier de la région.

Des dizaines et des dizaines de réclamations

Il y a cette femme qui attend ses plaquettes de frein. Le colis n’est toujours pas arrivé chez elle. Elle ne peut donc pas réparer sa voiture et partir en vacances.

Il y a ces jeunes qui attendent leurs résultats d’examens.

Il y a ces personnes convoquées au tribunal qui ne peuvent pas s’y rendre et envoient donc un courrier au palais de justice… qui n’arrive pas et sont donc jugés en leur absence.

Il y a ces entreprises qui ont répondu à des appels d’offres pour des chantiers, mais dont le courrier est arrivé hors délai et qui ont donc perdu le marché.

Il y a ces voyageurs qui attendent cartes d’identité et passeports.

Bref, il y a ces dizaines de mésaventures liées à l’arrivée de la nouvelle plate-forme courrier d’Actiparc.

Depuis sa mise en service le 21 juin, les réclamations s’amoncellent. La plate-forme téléphonique de La Poste chargée de collecter les doléances des usagers explose. Des dizaines et des dizaines de témoignages nous sont parvenues. Il y a une dizaine de jours, lors d’un premier article, on nous avait répondu que la situation allait rapidement s’améliorer. Force est de constater qu’on est loin du compte. Et ce au grand dam aussi du personnel des bureaux de poste et des facteurs qui essuient les foudres des clients alors qu’ils n’y peuvent rien.

On a bien tenté d’avoir le service communication de La Poste pour avoir des explications, mais celui-ci n’a pas daigné nous rappeler. Autant il était aux petits soins pour nous lors de la visite presse de la nouvelle plate-forme, autant, maintenant, quand la situation devient critique, il est... aux abonnés absents.

http://www.lavoixdunord.fr/region/distribution-du-courrier-dans-l-arrageois-toujours-ia29b0n3615385

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents