Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog d'infos de la CGT FAPT 37


Agence postale communale à Messigny-et-Vantoux : la réaction de la CGT

Publié par loulou sur 19 Août 2016, 09:05am

Catégories : #Articles de presse

Agence postale communale à Messigny-et-Vantoux : la réaction de la CGT

Dans notre édition du 18 août, nous évoquions la transformation à venir du bueau de poste, situé rue des Écoles à Messigny-et-Vantoux. Suite à cet article la CGT FAPT de Côte-d'Or a tenu à réagir par voie de communiqué.

" Nous souhaitons apporter quelques précisions concernant l’article paru dans votre édition du 17 août sur la transformation du bureau de poste de Messigny et Vantoux en agence postale communale.

Tout d’abord, précisons que cette transformation fera suite aux dizaines d’autres effectuées dans notre département depuis plusieurs années. La Poste met en avant, comme toujours, la baisse de fréquentation des usagers pour justifier ce que nous considérons comme une dégradation sans précédent du service public.

Cette baisse n’a rien d’étonnant pour un établissement qui, il y a encore peu, était ouvert toute la journée tous les jours de la semaine et qui ne l’est plus que 15 heures par semaine. D’ailleurs, cette semaine, suite à l’absence de deux agents, le bureau de Messigny est totalement fermé tout comme celui de Plombières les Dijon, La Poste réduisant également les moyens de remplacement.

Comment s’étonner dès lors que les usagers aillent voir ailleurs ? De plus, l’affirmation d’une fréquentation de vingt personnes par jour est totalement fantaisiste, les guichetiers peuvent en attester à chaque vacation.

Comme nous le précisons plus haut, La Poste n’en est pas à son coup d’essai et sait argumenter (de manière pressante selon les dires d’un adjoint au maire !) pour convaincre une municipalité d’accepter cette transformation. Pourtant, une agence postale communale n’est pas un bureau de poste et ne remplit pas le même rôle sur les services rendus, les habitants de Messigny et Vantoux s’en rendront vite compte, si transformation il y a !

Facile pour La Poste de se montrer généreuse quand on sait les économies énormes qu’elle fait sur les emplois et sur le dos de ses agents.

Aujourd’hui, ce sont surtout les zones rurales qui sont visées mais les zones urbaines font déjà les frais de cette politique. Rappelons qu’à Dijon, le bureau de poste de la Place Bossuet a été fermé au profit d’un point poste chez un commerçant proche.

La CGT dénonce depuis des années cette stratégie de La Poste auprès de ses directions et auprès des élus. Il est plus que temps que ceux-ci réagissent pour le bien de leurs administrés. Ce sont principalement ces derniers qui subissent les désagréments de cette politique de casse du service public postal"

http://www.bienpublic.com/edition-dijon-agglo/2016/08/18/agence-postale-communale-a-messigny-et-vantoux-la-reaction-de-la-cgt

Dans notre édition du 18 août, nous évoquions la transformation à venir du bueau de poste, situé rue des Écoles à Messigny-et-Vantoux. Suite à cet article la CGT FAPT de Côte-d'Or a tenu à réagir par voie de communiqué.

" Nous souhaitons apporter quelques précisions concernant l’article paru dans votre édition du 17 août sur la transformation du bureau de poste de Messigny et Vantoux en agence postale communale.

Tout d’abord, précisons que cette transformation fera suite aux dizaines d’autres effectuées dans notre département depuis plusieurs années. La Poste met en avant, comme toujours, la baisse de fréquentation des usagers pour justifier ce que nous considérons comme une dégradation sans précédent du service public.

Cette baisse n’a rien d’étonnant pour un établissement qui, il y a encore peu, était ouvert toute la journée tous les jours de la semaine et qui ne l’est plus que 15 heures par semaine. D’ailleurs, cette semaine, suite à l’absence de deux agents, le bureau de Messigny est totalement fermé tout comme celui de Plombières les Dijon, La Poste réduisant également les moyens de remplacement.

Comment s’étonner dès lors que les usagers aillent voir ailleurs ? De plus, l’affirmation d’une fréquentation de vingt personnes par jour est totalement fantaisiste, les guichetiers peuvent en attester à chaque vacation.

Comme nous le précisons plus haut, La Poste n’en est pas à son coup d’essai et sait argumenter (de manière pressante selon les dires d’un adjoint au maire !) pour convaincre une municipalité d’accepter cette transformation. Pourtant, une agence postale communale n’est pas un bureau de poste et ne remplit pas le même rôle sur les services rendus, les habitants de Messigny et Vantoux s’en rendront vite compte, si transformation il y a !

Facile pour La Poste de se montrer généreuse quand on sait les économies énormes qu’elle fait sur les emplois et sur le dos de ses agents.

Aujourd’hui, ce sont surtout les zones rurales qui sont visées mais les zones urbaines font déjà les frais de cette politique. Rappelons qu’à Dijon, le bureau de poste de la Place Bossuet a été fermé au profit d’un point poste chez un commerçant proche.

La CGT dénonce depuis des années cette stratégie de La Poste auprès de ses directions et auprès des élus. Il est plus que temps que ceux-ci réagissent pour le bien de leurs administrés. Ce sont principalement ces derniers qui subissent les désagréments de cette politique de casse du service public postal"

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents