Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog d'infos de la CGT FAPT 37


La Poste plus très populaire à Sainte-Radegonde

Publié par loulou sur 16 Novembre 2016, 14:46pm

Catégories : #réseau

Les habitants de l’ancienne commune n’ont pas été convaincus par La Poste lors d’une réunion sur la fermeture du bureau au profit d’un commerçant.

Coup dur pour La Poste : c'est dans le quartier à l'identité la plus forte, Sainte-Radegonde, qu'a eu lieu la première des quatre réunions consacrées à la fermeture de bureaux. D'autres auront lieu à Montjoyeux, Rochepinard, à l'école Anatole-France pour le secteur Colbert. Adjointe au maire, Myriam Le Souëf a indiqué que lors du conseil municipal de la veille, la Ville a décidé de voter un moratoire, autrement dit une demande de suspension du projet. Suite à cette décision, La Poste a, juste après le conseil, demandé un rendez-vous au cabinet du maire.

Un service public ?

Face à une salle comble, la directrice adjointe de La Poste au niveau régional, Véronique Stangalini, a commencé par rappeler que La Poste couvre 99 % du département avec un « point de contact » à moins de 5 km ou de 20 minutes en voiture. Au niveau national, il existe 24.000 points de service (17.000 points de contact : bureaux de poste, agence postale communale, relais de commerce). « Nous ne partons pas », répète-t-elle avant d'annoncer des indices de satisfaction de 93 % pour les relais chez les commerçants. « Les clients disent gagner du temps », poursuit-elle. 
Mais elle ne cache pas que La Poste fait face à une très importante baisse du courrier et à une révolution numérique. « Nous ne partons pas, nous allons transférer l'activité de quatre bureaux vers des partenaires commerçants choisis », enchaîne Marie-Françoise Ney, directrice de territoire à La Poste. Ce système permet une amplitude horaire 2,5 fois plus grande avec 73 h d'ouverture sur une semaine. 
Les réactions ont été vives et immédiates : d'abord sur la communication puisque la fermeture a été annoncée dans les boîtes à lettres au mieux le jour de sa fermeture, et souvent après. « C'est un constat d'échec : un commerçant fera ce qu'un service public n'a pas été capable de faire. C'est grave », dit un habitant. Il enchaîne avec l'identité de Sainte-Radegonde : elle existait avec l'église et le bureau de poste. Le public applaudit. « Vous avez mené à la destruction du bureau », accuse ce résident. « Vous sciez la branche sur laquelle vous êtes assis », enchaîne un habitant âgé qui parlait des personnes habituées à venir voir leur compte et poser un chèque au bureau de poste. 
Un autre exemple a été donné avec une personne sous curatelle qui venait retirer 20 €. « Comment fera-t-elle ? Elle n'a pas assez d'argent pour prendre un bus et aller à Coty. » La disparition du distributeur, sous-utilisé selon La Poste, coince aussi. Les cadres parlent de « modernisation », du réseau et de la priorité bancaire pour continuer à assumer les missions de service public. Un message qui ne passe pas comme une lettre à la poste ou chez le relais commerçant.

R. C.

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/Politique/n/Contenus/Articles/2016/11/16/La-Poste-plus-tres-populaire-a-Sainte-Radegonde-2904279

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents