Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog d'infos de la CGT FAPT 37


À Migennes, les facteurs dénoncent "la dégradation" de leurs conditions de travail

Publié par loulou sur 10 Décembre 2016, 11:51am

Catégories : #Grève à La Poste

Les facteurs de Migennes et Brienon sont en grève ce jeudi 8 décembre suite à l'appel national des syndicats. © Migennes-Joigny AGENCELes facteurs de Migennes et Brienon-sur-Armançon sont en grève ce jeudi 8 décembre devant le bureau de poste du centre-ville de Migennes.

Selon le service communication du groupe La Poste, « ils sont 17 agents sur 20 titulaires » à avoir répondu à l’appel national des syndicats CGT, SUD et UNSA. Les grévistes, eux, parlent de « 100 % des facteurs titulaires ». Sur place, environ trente personnes sont présentes.

 

 

 

Alors que des accords sont en cours de négociation au niveau national, les agents de Migennes et Brienon-sur-Armançon protestent contre « la dégradation des conditions de travail », explique André Barbet, le secrétaire général de la CGT FAPT dans l’Yonne.

Au niveau local, les postiers dénoncent également « des dysfonctionnements » liés à une réorganisation. Début novembre, pour ces mêmes raisons, ils avaient déjà interrompu leur tournée durant une journée. 

Les facteurs de Migennes à l'arrêt pour protester contre leurs conditions de travail

Des moyens supplémentaires avaient alors été mis en place. « Nous avons embauché des intérimaires pour répondre au besoin et compenser l’augmentation du trafic », explique le service communication de La Poste. Cette mesure « temporaire ne suffit pas » aux facteurs.

Les usagers ne comprennent pas pourquoi ils sont servis un jour sur deux. C'est eux qui sont pénalisés.

« Aujourd’hui, on nous impose de rapporter le courrier qu’on n’a pas pu distribuer dans les temps. Les usagers ne comprennent pas pourquoi ils sont servis un jour sur deux. C’est eux qui sont pénalisés », témoignent Zora Mativet et Christel Raimbault.

 

 

 

 

Présent ce matin pour « soutenir les revendications des postiers », l’ancien maire de Migennes, François Meyroune, a lui aussi lancé une pétition auprès de la population. « À ce jour, nous avons récolté 260 signatures. »

De son côté, François Boucher, le maire de Migennes, a adressé un courrier à la direction de La Poste, dans lequel il insiste sur la nécessité de « trouver le plus rapidement possible une solution afin de remédier à ces problèmes ».

 

 

 

Pour l’heure, la direction du groupe La Poste, via son service communication, dit ne pas pouvoir se prononcer sur le cas spécifique de Migennes tant que l’accord national est en cours de signature. En revanche, elle annonce « l’embauche de 500 CDI au niveau national ». Une « mesure immédiate » qui interviendra quelle que soit l’issue des négociations.

Les grévistes de Migennes et Brienon doivent reprendre le travail ce vendredi 9 décembre mais n'excluent pas une action plus soutenue s'ils estiment ne pas être entendus.

Elsa Mongheal

http://www.lyonne.fr/migennes/economie/emploi/2016/12/08/a-migennes-les-facteurs-denoncent-la-degradation-de-leurs-conditions-de-travail_12201135.html

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents