Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog d'infos de la CGT FAPT 37


Fermeture de bureaux et lettre morte à La Poste

Publié par loulou sur 20 Décembre 2016, 09:16am

Catégories : #Grève à La Poste

Les personnels manifestants hier après-midi devant le bureau de poste de Vouvray, inauguré en principe ce mardi.Les postiers du Vouvrillon-Montlouisien ont empêché l’inauguration du bureau de Vouvray pour signifier leur mécontentement vis-à-vis des fermetures.

Le bureau de poste de Vouvray, rénové, aurait dû être inauguré hier. Il le sera en principe ce jour, des postiers du Montlouisien et du Vouvrillon ayant manifesté leur mécontentement, hier précisément.

La Poste d'Indre-et-Loire (environ 220 points d'impacts dont 105 bureaux de plein exercice) ferme des bureaux, en réorganise d'autres, comme partout en France. Au grand dam des personnels et de la clientèle. Les enseignes rurales étaient touchées de plein fouet. Maintenant, les urbaines suivent le même chemin, comme à Tours, avec quatre fermetures annoncées.

" La direction campe sur ses positions "

« Les bureaux de Parçay-Meslay, Rochecorbon, Vernou, Noizay, Saint-Martin-le-Beau, pour ne citer que ceux-là, ont fermé ou vont fermer. Celui d'Azay-sur-Cher sera le prochain, sur le seul secteur Montlouisien-Vouvrillon. Cela, au profit de la sous-traitance, agences postales communales, relais poste chez des commerçants », s'étranglent des postiers, des syndicalistes dont Fabrice Verna pour la CGT-FAPT.
Parçay-Meslay, Rochecorbon (fermeture annoncée début février), Sainte-Radegonde à Tours (qui vient de fermer) : rien que dans ce secteur, c'est la grande lessive, selon eux, et cela, « sans discussion possible maintenant avec la direction ». Il est fini, le temps des négociations, des compromis entre directions et personnels : « La direction n'a rien lâché et campe sur ses positions en Vouvrillon-Montlouisien, mettant en avant des adaptations nécessaires à la survie de l'entreprise et la poursuite logique des transformations des bureaux. Mais dans le même temps, La Poste a bénéficié en 2015 de 318 millions d'euros au titre du CICE, et son bénéfice net était de 635 millions. Tout ça, en diminuant la masse salariale », explique-t-on à la CGT. Pour les postiers, leurs revendications restent désormais systématiquement lettre morte.
Soit des bureaux ferment, « ou alors, on revient vingt-cinq ans en arrière, avec des personnels qui font la tournée le matin et le guichet l'après-midi, comme à Chançay », se plaignent les agents manifestants. La Poste dans vingt ans ? « Il n'y aura plus que des banques postales » selon eux.

Lire aussi en page 12.

 

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/Economie-social/n/Contenus/Articles/2016/12/20/Fermeture-de-bureaux-et-lettre-morte-a-La-Poste-2943620

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents