Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog d'infos de la CGT FAPT 37


L'avenir des bureaux de poste inquiète toujours

Publié par loulou sur 20 Décembre 2016, 09:20am

Catégories : #rassemblement

Syndicat et comités de quartiers ont fait signer une pétition, hier après midi. - (Photo NR, Patrice Deschamps)Comités de quartier et usagers ont fait signer une pétition aux passants, hier place Jean-Jaurès. Ils demandent le maintien du nombre de bureaux à Tours.

e signe parce que je suis pour le maintien des services publics de proximité. Dans notre quartier, on n'est pas encore touché par les fermetures, mais cela pourrait arriver un jour. Si le citoyen ne rentre pas dans la partie, on n'obtiendra rien.

Marie-Thérèse et Jean-Claude se sont accordé une halte, hier après-midi devant l'hôtel de ville, lors de leur promenade en ville pour signer lapétition, lancée par des comités de quartier de Tours, associations d'usagers et syndicat (Convergences services publics 37 et Indecosa-CGT 37), sur l'avenir des bureaux de poste tourangeaux.

La Poste ne communique pas

Cette action intervient après la fermeture des bureaux de poste de Sainte-Radegonde et de Rochepinard et leur remplacement par des relais postaux dans des commerces. « Ce n'est pas une bonne solution, le relais est dans un bar qui n'a pas des horaires fixes et tous les services postaux ne sont pas à disposition », regrette un membre du comité de quartier de Sainte-Radegonde.
Les bureaux de Monjoyeux et Colbert devaient eux aussi fermer. Des pétitions contre ces fermetures avaient recueilli plus de 1.000 signatures. La situation est pour le moment gelée.
« Grâce à notre mobilisation dans le quartier, on a réussi à éviter la fermeture de notre bureau de poste, se félicite Jean-Claude Peron, du comité de quartier Colbert-Cathédrale. Mais c'est un sursis. Il faut aller contre ces fermetures, il faut un maintien et un développement du service public au plus près de la population. » 
Les usagers craignent d'autres fermetures. « Pour l'instant, on parle de quatre fermetures, mais les bureaux du Sanitas, du boulevard Winston-Churchill et de la rue Nationale semblent menacés. La Poste a pour projet de ne conserver que sept à huit bureaux », affirme Pierre Rocher d'Indecosa-CGT 37. 
« Les maires et les élus ont une responsabilité, ils doivent prendre position pour le maintien de ce service public, annonce Charles Petitcolas, de Convergence des services publics 37. Lors des prochaines échéances électorales, on interpellera les candidats pour connaître leur position. » 
Usagers et syndiqués sont allés suivre le conseil municipal, et constaté que le sujet avait été soulevé par les communistes.
La Poste, elle, fait savoir que « les échanges avec la mairie ont repris et se poursuivent et ne souhaite pas communiquer pour l'instant ».

Alexandre Salle

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/Economie-social/n/Contenus/Articles/2016/12/20/L-avenir-des-bureaux-de-poste-inquiete-toujours-2944315

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents