Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog d'infos de la CGT FAPT 37


La fonction publique dans la rue

Publié par loulou sur 1 Décembre 2016, 10:42am

Catégories : #rassemblement

Ils étaient une petite centaine à se rassembler, à l’appel de l’union locale CGT, mardi 29 novembre, avec pour ambition de se battre pour le service public.
A l’hôpital de Roanne comme dans l’ensemble du service public, la colère gronde. Sur 2.000 salariés, 150 emplois ont été supprimés en 10 ans, déplorent les syndicats. Entre la restructuration des services, les fermetures de lits, le turnover des patients de plus important..., « le rythme de travail des salariés a été chamboulé, on remet en cause des acquis au détriment du patient qui se retrouve de plus en plus souvent en ambulatoire. »
 
Réduire et comprimer
 
Astrid Vial, secrétaire syndicale, ne décolère pas: « L’ARS (Agence Régionale de Santé) demande de faire des économies mais, en contrepartie, les emplois se précarisent : 18% de contractuels en plus qui restent en CDD parfois 5 ans ! Sans parler des salaires qui n’ont pas pris plus de 0,7% ces dernières années. »
 
Très inquiet pour les élections de 2017 - « on nous dit que les gens vivront mieux avec 500.000 suppressions d’emplois » - le personnel hospitalier craint surtout les GHT (groupements hospitaliers territoriaux). « Nous ferons partie du plus grand groupement avec 20 établissements entre Annonay et Charlieu, avec des équipes médicales réduites au maximum. Certaines spécialités auront des délais d’attente inabordables ».
 
Des pôles scolaires
 
Des regroupements  seraient également prévus dans l’Éducation nationale. « L’optimisation budgétaire est à son paroxysme. Les écoliers des villages en primaire vont bientôt se retrouver dans de grands pôles scolaires ressemblant à des lycées totalement deshumanisés pour des petits de moins de 10 ans », critique Thomas Claude, professeur des écoles. « Avec de grandes adminitrations centrales, il est plus facile de jouer sur les remplacements ! » Peu de formation au cours de leur carrière, pas de CE et surtout pas de médecine du travail... : pour l’instituteur, le tableau se noircit encore.
 
Anne-Laure Besse

http://www.le-pays.fr/roanne/social/politique/2016/12/01/la-fonction-publique-dans-la-rue_12189803.html

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents