Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog d'infos de la CGT FAPT 37


Témoignage : à La Poste, diviser les facteurs pour mieux régner ?

Publié par loulou sur 8 Février 2017, 19:41pm

Catégories : #Articles de presse

A la question « Qu’évoque pour toi, à la Poste, le ’diviser pour mieux régner’, X répond par ce témoignage dur, qui revient sur l’aggravation des conditions de travail à la Poste, à partir de son vécu dans un bureau de la région toulousaine. Que ce soit en faisant miroiter un avancement ou une augmentation, elle explique en quoi la direction cherche aussi à diviser les collègues entre eux.

01/02/2017

Je travaille à la poste depuis 15 ans. Depuis quelques années (je ne me rappelle plus trop) le management a changé, avec le Directeur général de la Poste. S’en est suivi le commencement des problèmes : suppressions des tournées, arrêt pour certains des heures supplémentaires (et maintenant, plus du tout à moins que ne le décide la direction. Je m’expliquerai plus bas) mise en place des stratégies, harcèlement, manipulation… J’ai subi moi-même des réprimandes, le harcèlement. Petit à petit, le travail a commencé à se dégrader : ils ont commencé (pour notre bureau) à vouloir nous faire relever les compteurs d’eau et de gaz, j’avais les 2 sur ma tournée... Il faut savoir que ces compteurs sont dans les jardins et parfois même (j’ai eu le cas) dans des trous (style fosse), où vu ma hauteur ça n’était pas pratique du tout, sans parler des problèmes des chiens. J’ai commencé à dire qu’il ne fallait pas accepter, mais il y avait toujours des personnes qui trouvait que ce n’était pas grand-chose en plus sur une tournée, et elles assuraient sans broncher ce travail en plus, et sans être payées (cette façon de faire à commencer à nous diviser). Ensuite, il y a eu les catalogues (Redoute, 3 suisses et autres) qu’ils ne veulent plus nous payer, ou bien en nous manœuvrant par un calcul (exemple : estimation de 70 catalogues sur 1h, ce qui fait que la plupart ne nous est pas payée, ou très peu). Malgré tout, certains les font (ça nous divise un peu plus). Je pourrais citer plein d’autres choses qui nous ont été mises en plus sans être payées, mais ce serait répétitif et ce n’est pas le but.

Les personnes qui montent en grade ne voient leur grade validé que quelques mois après le résultat, et pendant ce temps les agents doivent faire et accepter tout ce que les encadrants leur demandent. Si jamais pendant cette période ils refusent, on leur fait comprendre qu’ils ont échoué… Pas de validation de leur grade (qui dans tout les cas, nous divise aussi). Nous avions une collègue qui avait besoin de travailler en heure sup ; seule avec des enfants à charge, bref tout ce que les chefs aiment car ils en profitent et les manipulent, au point qu’ils lui demandaient de vérifier les réexpéditions sur les positions de ses collègues, et bien sûr, elle le faisait. Beaucoup lui en ont voulu (ça divise). Elle n’est plus là pour en parler, elle s’est suicidée.

Pour ma part, comme je refusais tout ce qu’ils nous ajoutaient, mes ennuis sont arrivés (je ne raconte que ce qui nous concerne là). Ils ont voulu changer la disposition des casiers par exemple. Avant ce changement, j’étais avec mes collègues. Après, ils m’ont mis dans un coin, seule et isolée, à tel point qu’il leur arrivait d’oublier de me dire bonjour (autant dire que je m’en foutais, mais pour les emmerder je leur en faisait la remarque), car on ne me voyait pas (ça divise encore).

Je reviens sur les heures supplémentaires : ils ont décidé de faire un TMJ (temps moyen journalier). Cela calcule au jour le jour le courrier que l’on reçoit, mais suivant les jours de la semaine il peut changer. Lundi et mardi il est faible, à partir de mercredi il remonte. Ce qui fait que l’on se fait avoir car il arrive rarement au chiffre qu’ils annoncent pour nous payer les heures sup.

Je tiens à dire que je ne suis plus dans le bureau depuis 1 an maintenant, mais je sais que ça ne s’est pas arrangé.

http://www.revolutionpermanente.fr/Temoignage-a-La-Poste-diviser-les-facteurs-pour-mieux-regner

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents