Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog d'infos de la CGT FAPT 37


Tri du courrier : haro sur les restructurations

Publié par loulou sur 23 Juin 2017, 22:48pm

Catégories : #Grève à La Poste

Les agents de la plateforme de La Poste de Sorigny étaient appelés à faire grève hier contre la précarité des emplois.

Trois cent dix personnes travaillent sur la plateforme industrielle du courrier (PIC) à Isoparc, sur la zone d'activités de Sorigny. Plus de deux millions de plis et objets postaux sont triés quotidiennement sur place à destination des départements d'Indre-et-Loire, de l'Indre, du Loir-et-Cher et – depuis peu – de la Sarthe. Prochainement, une partie du courrier du Maine-et-Loire devrait être également traitée sur cette plateforme régionale. Mais pour les syndicats CGT-FAPT et Sud-PTT, le compte n'y est pas dans la mesure où ces transferts d'activités ne se font pas à moyens constants. « Au Mans, le centre de tri départemental qui a fermé ses portes employait une centaine d'agents. Ici, une trentaine de postes seulement ont été créés », constate Laurent Lecomte, le secrétaire départemental de la CGT-FAPT.

C'est justement pour dénoncer ce type de restructuration au sein de La Poste que les deux syndicats appelaient à une journée de grève nationale, hier. « Actuellement, il y a 33 PIC dans toute la France. A terme, on peut penser qu'il en restera une vingtaine seulement », poursuit Laurent Lecomte qui évoque par ailleurs la précarisation grandissante des emplois sur ces plateformes industrielles. Les postes d'intérimaires et les contrats temporaires de formation y seraient de plus en plus nombreux. 
Les revendications syndicales portaient également sur des revalorisations salariales et une meilleure reconnaissance de la pénibilité au travail. « Aujourd'hui, les postiers ont des salaires de misère, parmi les plus bas du secteur. Nous réclamons un treizième mois et une augmentation de la prime de nuit de 2 à 3 € », indique Franck Leroy, secrétaire adjoint de Sud-PTT.
Hier midi, une petite vingtaine de grévistes et de militants syndicaux étaient rassemblés devant l'entrée de la plateforme de Sorigny pour porter ces revendications. Selon la direction régionale de La Poste, le mot d'ordre de grève était suivi par 5 % des agents seulement. Le mouvement ne semblait pas avoir de conséquences sur la distribution du courrier.

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/Economie-social/n/Contenus/Articles/2017/06/21/Tri-du-courrier-haro-sur-les-restructurations-3141400

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents