Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog d'infos de la CGT FAPT 37


Dix ans de mal-être des fonctionnaires à l’agenda du gouvernement

Publié par loulou sur 8 Octobre 2017, 17:45pm

Catégories : #Fonction publique

A la veille d’une manifestation qui s’annonce massive, Gérald Darmanin veut ouvrir le débat sur les missions des agents publics.

Pour la première fois depuis 2007, les neuf syndicats de la fonction publique ont prévu une action commune, ce mardi, pour faire entendre leur voix. Plus inédit encore, la grève ne cible pas une mesure ou une réforme précise du gouvernement. Une mobilisation massive est attendue - 130 manifestations dans 90 départements - qui dit surtout beaucoup du ras-le-bol des agents publics, après une décennie de débats tendus et de réformes partielles.

 
Les formules d'un tract du syndicat d'enseignants SNUipp-FSU sont à ce titre éclairantes : « Mal payés, méprisés, précarisés : assez ! » Le mal vient donc de loin, et les efforts consentis depuis le quinquennat Sarkozy avec la Révision générale des politiques publiques (RGPP), le non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux, et  le gel du point d'indice ont laissé des séquelles . La volonté d'Emmanuel Macron de réduire de 120.000 postes les effectifs sur 5 ans a, pour les syndicats, un air de déjà-vu.

Une consultation publique

La question de la rémunération des 5,4 millions de fonctionnaires, pour notamment compenser la hausse de la CSG , est au coeur des discussions actuelles entre les syndicats et Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, avec un prochain rendez-vous prévu le 16 octobre.

Mais le gouvernement n'entend pas se limiter à la  question de la CSG . Plus généralement, Gérald Darmanin a affirmé vouloir  sortir d'une logique comptable et redéfinir avec les fonctionnaires leurs missions, pour créer les conditions d'une plus grande reconnaissance. Le ministre a ainsi annoncé une consultation publique ouverte à tous les fonctionnaires et aux usagers dans les prochaines semaines.

 

Christian Grolier, secrétaire général de l'UIAFP-FO, abonde sur le besoin : « Nous demandons un vrai bilan des réformes engagées depuis 10 ans et une vraie réflexion sur l'organisation structurelle du service public. »

Faciliter la mobilité

Si le pari de la concertation est gagné, ce sera une petite révolution, celle de la co-construction. Une méthode qui ne va pas de soi : «Seulement 3% des agents considèrent comme prioritaire d'être associés à la transformation de leurs missions », assure Agnès Audier, directrice-associée en charge du secteur public au Boston Consulting Group, qui présente ce lundi une grande étude sur les fonctionnaires en partenariat avec Acteurs Publics.

Mobilité, attractivité des carrières et formation seront au coeur des échanges que souhaite mener le ministre. Il a déjà présenté mercredi dernier au Conseil des ministres une ordonnance facilitant la mobilité dans la fonction publique, notamment pour initier un décloisonnement entre Etat, administration territoriale et hospitalière.

La partie est donc ouverte entre des syndicats très mobilisés et un gouvernement prêt à mettre tous les sujets sur la table.

Amélie de Montchalin 
Députée LREM


https://www.lesechos.fr/economie-france/social/030676271818-dix-ans-de-mal-etre-des-fonctionnaires-a-lagenda-du-gouvernement-2120381.php

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents