Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog de cgt-fapt-37.

Le blog d'infos de la CGT FAPT 37


Paris : la poste de la Gare de Lyon privée de ses guichets financiers

Publié par loulou sur 8 Octobre 2017, 17:59pm

Catégories : #réseau

Le bureau situé face au parvis de la gare de Lyon va fermer l’agence bancaire qui occupe le 1er étage de l’établissement.

« Découvrez nos prêts immobiliers. Ici, un conseiller vous reçoit sans rendez-vous. » L’annonce trône encore au-dessus de la vitrine du bureau de poste du boulevard Diderot (XIIe). Mais d’ici quelques semaines, même avec rendez-vous, il n’y aura plus personne pour renseigner les clients de la banque postale.

Le bureau situé face au parvis de la gare de Lyon va en effet fermer l’agence bancaire (la « position financière » dans le jargon maison) qui occupe le 1er étage de l’établissement. Les guichets, qui devraient disparaître fin octobre, seront remplacés par un automate installé au rez-de-chaussée du bureau dans la partie « courrier ». Mais il servira seulement pour les opérations financières simples : demandes de RIB, dépôts de chèques…

Officiellement, c’est la multiplication des incidents et des agressions verbales aux guichets de ce bureau, qui accueille essentiellement une clientèle de passage, mais aussi un public qualifié de « fragile », qui justifie cette fermeture. Mais officieusement, les agents évoquent plutôt le résultat d’une politique de « dématérialisation » des activités de la banque postale.

« Ce n’est pas propre à la Poste. Toutes les banques ont tendance à réduire leur présence physique », confirme un postier du bureau Diderot en faisant remarquer que 2 des 5 banques (LCL et HSBC) qui entouraient l’établissement ont déjà baissé le rideau. « C’est vrai. De nombreuses opérations bancaires peuvent se faire par Internet », reconnaît Sylvie Bayle, secrétaire générale de la CGT postaux de Paris.

 

Une retraitée croisée à la sortie du bureau Diderot ne partage pas ces craintes pour la gestion de son compte à la banque postale. « Il restera toujours des distributeurs automatiques de billets. Et puis, si j’ai une question à poser sur mon compte, les postiers qui restent là pourront toujours me renseigner, non ? », estime-t-elle à tort.

Contactée, la direction de la Poste n’a fait aucun commentaire sur une éventuelle stratégie de réduction du nombre de ses « positions financières » dans Paris. De son côté, la CGT, qui rappelle que Paris a déjà perdu plus de 20 bureaux ces deux dernières années, évoque déjà 2 autres établissements « en sursis » : ceux de l’île Saint-Louis et de l’Ile de la Cité (IVe) qui devraient baisser le rideau avant la fin de l’année.

 

 

  leparisien.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents